lun. Oct 25th, 2021

Depuis plusieurs années, un certain nombre d’entreprises industrielles sont engagées dans un contrat d’effacement électrique. Cela signifie, qu’en cas de besoin de la part du réseau électrique, ces sociétés doivent réduire leur consommation d’électricité globale en arrêtant un ou plusieurs poste(s) consommateur(s) d’électricité. Pour s’assurer de respecter son engagement contractuel pendant un effacement énergétique, l’entreprise peut le piloter grâce à différents outils.

Qu’est-ce qu’un effacement de consommation électrique ?

En France, le réseau électrique peut être confronté à des périodes de forte consommation électrique, appelées aussi pics de consommation. Elles surviennent principalement en hiver, notamment expliquées par des vagues de froid. Le réseau peut alors se retrouver tendu et être déséquilibré entre ce qui est produit et ce qui est consommé. Pour que ce déséquilibre n’ait pas lieu, le réseau électrique peut activer des capacités d’effacement électrique.

Ces capacités d’effacement sont fournies par des opérateurs d’effacement qui passent des contrats d’effacement avec des entités, notamment des entreprises industrielles dans la majorité des cas.

Concrètement, un effacement électrique représente une réduction de la consommation électrique totale d’une personne morale ou physique ou d’un groupe de ces personnes, à un moment précis, pendant une durée précise, sur sollicitation.

Toutes les modalités d’engagement d’effacement sont spécifiées dans le contrat signé entre l’opérateur et l’autre partie. Cela signifie que lors d’un effacement, la personne physique ou morale sait exactement quelle puissance électrique réduire, comment la réduire (en arrêtant un ou plusieurs postes consommateur d’électricité) et pendant combien de temps. Lors d’un effacement de consommation, il peut superviser son délestage électrique tout comme l’agrégateur d’effacement.

Comment une entreprise peut-elle surveiller sa consommation électrique pendant un effacement ?

Pour chaque contrat d’effacement électrique signé, l’opérateur doit être capable de mesurer la consommation électrique des sites. Pour ce faire, l’agrégateur peut mettre en place différents outils. Il peut par exemple installer sur chaque site un système permettant de récolter et capter les données de consommation électrique. Ces données peuvent notamment être récoltées en temps réel pour permettre une supervision en direct. Les données peuvent être ensuite consultées via une application.

L’opérateur, comme par exemple c’est le cas pour enerdigit.fr, peut ensuite mettre à disposition du site cette application pour qu’il puisse accéder à ses données de consommation à son tour. Ces données peuvent être représentées sous diverses formes et donner des informations sur des pas de temps historiques ou encore en temps réel.

C’est grâce à cette application que le site va pouvoir superviser son effacement de consommation électrique et vérifier qu’il respecte bien l’engagement signé dans son contrat. En effet, le temps réel est une donnée essentielle dans la supervision, puisque le site va pouvoir minute par minute consulter sa consommation électrique et ainsi contrôler qu’il diminue bien sa consommation globale pour réaliser son effacement. Il pourra également ultérieurement retrouver son rapport d’effacement pour traiter ses données.

Pour conclure, lors d’un effacement, l’acquisition et l’accès aux données en temps réel du site, lui permettent de bien le superviser. Cela représente un gage de réussite important puisqu’il peut en direct contrôler sa consommation et corriger rapidement le tir s’il ne respecte pas son engagement.

By Paul

Je suis Belge, j'habite Liège, et je tiens ce site depuis 2020. J'espère que vous aimez mes posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *