jeu. Avr 25th, 2024

Le Kirghizistan est devenu une destination de choix pour les voyageurs en quête d’aventure sans contraintes financières. Réputé pour ses imposantes chaînes de montagnes et son accessibilité aux randonneurs, ce pays d’Asie centrale jouit d’une popularité croissante auprès des randonneurs. Grâce à une politique d’exemption de visa pour de nombreuses nationalités, le processus d’entrée au Kirghizistan est désormais plus pratique.

Comment se rendre au Kirghizistan ?

En avion, les compagnies internationales telles que Turkish Airlines, Aeroflot, Air Astana et Pegasus assurent des vols directs vers l’aéroport international de Manas, près de Bichkek. Le réseau ferroviaire du Kirghizistan est moins étendu comparé aux pays voisins, l’Ouzbékistan et le Kazakhstan. Les trains qui traversent le Kazakhstan relient Bichkek à des villes comme Moscou en 3 jours environ. Par ailleurs, un autre service assure la liaison entre Bichkek et Almaty, et les horaires d’été prévoient un train pour Tachkent, en Ouzbékistan. Le train est un moyen de transport abordable et confortable, malgré sa lenteur par rapport à d’autres options.

Depuis le Kazakhstan, le poste frontière de Kordai est l’itinéraire préféré des voyageurs venant d’Almaty et se rendant à Bichkek. Depuis l’Ouzbékistan, le passage de l’Ouzbékistan au Kirghizistan nécessite généralement la traversée de la frontière entre Osh et Andijon. Depuis l’amélioration des liaisons de transport, un service direct de marshrutkas (minibus) a été créé, assurant le transit entre Andijon et Osh en 2 à 3 heures assez rapidement. Depuis le Tadjikistan, la route du Pamir est un point d’entrée au Kirghizistan. Malgré la présence sporadique de taxis collectifs entre Murgab et Osh, un circuit organisé sur la route du Pamir est recommandé pour profiter au mieux des paysages magnifiques.

Quelles sont les meilleures périodes pour visiter le Kirghizstan ?

Pour un voyage au Kirghizistan, la période optimale se situe dans les mois chauds de juin à septembre, en particulier pour les treks en haute altitude. Les régions de plus basse altitude sont ouvertes aux visiteurs de mai à octobre. En automne, les visiteurs peuvent observer un changement de feuillage et une diminution des précipitations par rapport au printemps.

Quelles sont les destinations remarquables au Kirghizistan ?

Karakol

Centre d’activités de plein air, Karakol est le point de départ idéal pour s’aventurer dans la nature environnante. Ici, les visiteurs peuvent se baigner dans les eaux thermales d’Altyn Arashan, s’émerveiller devant les formations rocheuses rouges de Jeti Oguz ou partir en randonnée sur le terrain alpin de Jyrgalan.

Bokonbaevo

Surplombant la rive sud du lac Issyk Kul, Bokonbaevo offre une tranche plus authentique de la culture kirghize que les stations balnéaires de la rive nord. Il s’agit d’un site de choix pour assister à la chasse à l’aigle traditionnelle, à la construction de yourtes et pour participer à des ateliers de feutrage. La ville est nichée au milieu de sites naturels splendides, y compris le canyon de Skazka.

Osh

Porte d’entrée sud du Kirghizistan, Osh s’enorgueillit d’une histoire vieille de plus de 3 000 ans. Malgré la rareté des sites historiques, la ville reste culturellement riche avec son bazar dynamique et la montagne vénérée de Suleiman Too. Véritable creuset de cultures, Osh est réputée pour sa cuisine variée et délicieuse, sans doute la plus raffinée du pays.

Le lac Song Kul

Souvent en tête des itinéraires de voyage, le lac Song Kul est une source de fascination pour les visiteurs en raison du caractère de sa haute altitude et de ses pâturages d’été de couleur émeraude. Le défi lié à l’accès au lac ajoute à son attractivité, avec des options allant du trekking à cheval aux randonnées pédestres. Les camps de yourtes assurent l’hébergement, mais restent saisonniers, généralement ouverts de juin à septembre.

Bishkek

Capitale du pays, Bichkek n’est pas réputée pour sa diversité touristique, mais la proximité de montagnes telles que la chaîne d’Ala Too et de sites tels que le parc national d’Ala Archa offre un excellent point de départ pour des excursions dans la nature. La ville de Bichkek possède également une riche histoire, visible à travers ses vestiges architecturaux soviétiques, ses espaces verts et ses scènes culinaires et de divertissement en plein développement.

Pourquoi choisir le Kirghizstan pour un voyage en sac à dos ?

Le principal charme du Kirghizstan repose sur ses décors naturels. Plus de 80 % du pays est caractérisé par un terrain montagneux, et environ 50 % s’étendent au-delà de 3 000 mètres d’altitude, créant ainsi une multitude de perspectives de randonnées. Pour les amateurs d’activités de plein air, le Kirghizstan est une destination de rêve. Le pays regorge de sentiers de randonnée, de pistes cyclables et d’activités équestres. Le choix d’une destination à l’intérieur du pays varient entre les prairies alpines près de Karakol, le contraste des eaux bleues du lac Issyk Kul avec les collines rocheuses, les pâturages d’été près du lac Song Kul, ou la vallée d’Alay au sud.

Outre sa nature, le Kirghizistan est parvenu à préserver des éléments significatifs de son héritage nomade au fil des ans, même après l’ère soviétique. La rencontre avec des yourtes et des chevaux, éléments centraux de la vie dans les pâturages d’été, est un événement courant. Les initiatives de tourisme communautaire fournissent un éventail d’hébergements hospitaliers, qui enrichissent les expériences des visiteurs de la culture locale. L’hospitalité kirghize est renommée, et les séjours chez l’habitant sont l’occasion de s’immerger plus profondément dans le patrimoine culturel du pays.

By