mer. Mai 22nd, 2024

Située au milieu des reliefs de l’Asie centrale, la Mongolie est un royaume de nomades au mode de vie intemporel. Pour le voyageur intrépide, la Mongolie est riche en activités, dans un décor de ciel ouvert et d’écosystèmes diversifiés. L’engagement du pays à préserver ses grands espaces constitue une perspective de pénétrer dans des régions épargnées par le rythme de la vie moderne. Les visiteurs peuvent se sentir attirés par une respiration dans l’air pur, des randonnées à travers la campagne, des activités équestres et la découverte de la grandeur du monument de Gengis Khan.

Rencontre avec une famille nomade

La rencontre avec une famille nomade mongole ouvre la voie à un échange culturel profond qui révèle un mode de vie résistant à l’épreuve du temps, à l’exception de quelques commodités modernes. Les visiteurs peuvent être amenés à participer à l’élevage des troupeaux, à comprendre le processus de fabrication du thé au lait traditionnel ou à donner un coup de main dans la préparation de plats régionaux tels que le lait caillé ou le buuz. La participation aux activités quotidiennes crée un rapprochement avec l’esprit historique mongol et apporte un aperçu authentique de la nature accueillante des Mongols.

Aventures équestres à travers le paysage mongol

La Mongolie a une grande considération pour l’équitation, et la maîtrise de cette discipline est inculquée dès le plus jeune âge. Le cheval mongol, emblème de résistance et de force, est le compagnon idéal pour parcourir les différents terrains du pays, des plaines vallonnées aux montagnes escarpées. Dans un environnement dépourvu d’aires de camping désignées, les aventuriers sont libres de planter leur tente dans l’intimité de la nature. Ici, les chevaux sont considérés avec vénération pour leur rôle intégral non seulement dans l’histoire de la Mongolie, mais aussi dans la vie spirituelle des nomades, et tout manque de respect envers ces animaux est perçu comme un grave affront.

Découverte d’un chasseur d’aigles

En Mongolie, la pratique ancestrale de la chasse à l’aigle est préservée par le peuple kazakh. En effet, la rencontre avec un chasseur d’aigles constitue un moment fort de tout voyage en Mongolie. Les opportunités de partager de telles expériences sont nombreuses, en particulier lors d’événements culturels tels que les festivals de l’Aigle d’or ou du Naadam, qui mettent en valeur tout le spectre de la tradition mongole. Dans la province de Bayan-Ulgii, en Mongolie, le festival de l’aigle d’or est organisé chaque année au mois d’octobre pour célébrer l’habileté des chasseurs d’aigles et de leurs compagnons ailés. Le festival démarre par une cérémonie d’ouverture, suivie d’un défilé et de diverses expositions culturelles.

Embarquement pour une expédition à dos de chameau

Lors d’un séjour en Mongolie, une activité incontournable est la randonnée à dos de chameau à travers des paysages époustouflants, et nulle part ailleurs cette aventure n’est plus prononcée que dans le désert de Gobi. À cheval sur la frontière entre le nord-est de la Chine et la Mongolie, ce grand désert offre une aventure à bord des robustes chameaux de Bactriane, originaires de la région. En s’aventurant à dos de chameau, les visiteurs bénéficient d’un point de vue privilégié pour apprécier les vastes étendues désertiques.

La pêche à la ligne dans les eaux vierges

Grâce à ses réseaux fluviaux sauvages et à l’abondance de ses espèces de poissons, la Mongolie est en passe de devenir une destination de choix pour les pêcheurs à la ligne. La période de début septembre à mi-octobre est considérée comme optimale pour cette activité. Parmi les 60 espèces de poissons de Mongolie, le taïmen est un prédateur d’eau douce impressionnant, présent principalement en Mongolie et dans certaines parties de la Sibérie.

Les bains thérapeutiques aux sources d’eau chaude

La source d’eau chaude de Tsenkher, située à 30 kilomètres au sud-ouest de Tsenkher soum dans la province d’Arkhangai, est un lieu de retraite privilégié pour ses bienfaits thérapeutiques. Situé au milieu des montagnes Hangay, le site est réputé pour ses caractéristiques géologiques, notamment ses anciens volcans et ses sources géothermiques. Des hébergements comprenant des yourtes et des piscines modestement chauffées sont disponibles, offrant un répit aux voyageurs et aux résidents locaux qui recherchent les bienfaits des propriétés de la source, notamment pour les personnes souffrant de rhumatismes et de troubles nerveux.

Exploration hors route en Mongolie

Pour l’explorateur intrépide, la conduite hors route en Mongolie ouvre un portail vers la nature magnifique du pays. La conduite au-delà des sentiers battus permet de découvrir non seulement la diversité des écosystèmes de la Mongolie, mais aussi des sites d’une grande importance culturelle. Seuls 20 % du réseau routier du pays étant pavés, les sentiers restants sont essentiellement des pistes de terre non balisées menant à des villages isolés et à des exploitations nomades.

Trekking à travers le terrain varié de la Mongolie

Le trekking est une activité essentielle pour découvrir la beauté naturelle de la Mongolie. Dans le parc national de Gorkhi Terelj, le sanctuaire de méditation d’Aryabal accueille les randonneurs avec ses panoramas saisissants et son ascension spirituelle symbolique. Le parc proprement dit est accessible depuis Oulan-Bator et présente une abondante série de montagnes, de rivières et de formations géologiques uniques, telles que l’emblématique rocher de la Tortue. Des activités telles que l’escalade, l’observation des oiseaux et l’équitation complètent l’expérience de trekking dans ce magnifique parc.

By