mer. Mai 22nd, 2024

Connu comme l’un des cancers les plus répandus chez les femmes, le cancer du sein est une véritable menace pour les dames. La médecine propose toutefois différentes thérapies qui permettent de traiter cette pathologie et qui offrent un excellent soutien aux patients. Avec des approches spécifiques, chacune de ces thérapies offre des avantages particuliers dans la prise en charge de la thérapie. Avant de bénéficier de l’une de celles-ci, il est ainsi important que vous compreniez comment elles marchent.

Les approches conventionnelles en thérapie du cancer du sein

Les méthodes classiques de traitement du cancer du sein incluent généralement les thérapies de base pour combattre la maladie. Ces approches thérapeutiques comprennent la chirurgie, la radiothérapie et la chimiothérapie que vous pouvez découvrir sur ce site.

L’utilisation de la Chirurgie pour le traitement du cancer de sein

Elle demeure l’élément central du traitement du cancer du sein et son utilisation est rarement inappropriée. Elle est adaptée aux besoins spécifiques de la personne malade, au type de cancer et à son stade d’avancement. Elle est habituellement réalisée par des chirurgiens spécialisés en sénologie

L’utilisation de la radiothérapie pour le traitement du cancer du sein

Pour la radiothérapie du cancer de sein sont utilisés des rayonnements ionisants tels que les photons ou les électrons. Le traitement agit pour détruire les brins d’ADN du noyau cellulaire. Ceci pour empêcher la multiplication des cellules anormales. Il est souvent prescrit après une intervention chirurgicale pour diminuer le risque de rechute locale ou régionale. 

L’utilisation de la chimiothérapie pour le traitement du cancer du sein

Elle est généralement utilisée après la chirurgie. La chimiothérapie s’utilise parmi les thérapies du cancer du sein pour éliminer des cellules cancéreuses qui ne sont pas détectables. La chimiothérapie est reconnue pour son efficacité dans la prévention des rechutes du cancer du sein. Elle s’utilise aussi avant la chirurgie pour étudier la tumeur, évaluer les probabilités de perdre les seins. Et aussi d’établir un diagnostic qui n’était pas possible au départ.

Les traitements personnalisés pour soigner le cancer du sein 

Dans le but d’améliorer l’efficacité du traitement tout en réduisant ses répercussions, la médecine propose aussi des traitements personnalisés. Ils sont conçus pour s’attaquer aux manifestations génétiques ou moléculaires spécifiques de la maladie.   

Le recours aux thérapies ciblées 

C’est une thérapie dont l’application vise à réduire les risques d’une apparition de métastases. Les thérapies ciblées identifient certaines protéines qui sont impliquées dans la croissance des cellules cancéreuses et s’en débarrassent. La thérapie ciblée telle que l’herceptin est liée à une réduction de près de 50 % d’une rechute en plus de celles obtenues des autres traitements. 

L’hormonothérapie

C’est une thérapie qui permet la modification des actions lors de la sécrétion d’hormones dans le but de réduire la propagation de la tumeur. L’hormonothérapie est recommandée en cas d’expression de récepteurs hormonaux par la tumeur. Et si l’on escompte un bénéfice en termes de risque de rechute.

Et cela arrive souvent puisque c’est une thérapie qui grâce à son efficacité apporte des résultats positifs, peu importe le caractère de la rechute. Qu’elle soit une rechute de récidive, une rechute locale ou une métastase. Voici quelques options de traitement possibles :

  • Un traitement avec des inhibiteurs de l’aromatase ;
  • Un traitement anti-œstrogène ;
  • Un traitement impliquant le blocage ovarien.

Très efficace, cette thérapie peut néanmoins avoir des incidences sur le poids du patient.

L’immunothérapie

Dans le cadre du traitement du cancer du sein, l’immunothérapie est utilisée pour activer le système immunitaire des patientes. Ce qui permet ainsi la reconnaissance et l’élimination des cellules cancéreuses dans les seins. Certains médicaments comme les inhibiteurs de points de contrôle immunitaire sont utilisés pour stopper la malignité des cellules. Permettant leurs détections et leurs éliminations par le système immunitaire.

By