mer. Juin 19th, 2024

L’achat d’une voiture d’occasion est une démarche commune pour de nombreux français. Cependant, une fois que vous avez trouvé la perle rare, il reste encore une étape cruciale : l’obtention de votre carte grise, aussi appelée certificat d’immatriculation. Comment procéder ? Quels documents sont nécessaires ? Où faire votre demande ? Nous allons vous guider progressivement dans cette démarche qui semble complexe.

Les démarches préalables à l’achat

Avant même de conclure la vente, vous devez vous assurer que le vendeur est bien le titulaire de la carte grise du véhicule et que tous les documents nécessaires sont en ordre. En effet, lors de la cession d’une voiture d’occasion, le propriétaire doit fournir un certain nombre de documents à l’acheteur :

  • une copie de sa pièce d’identité
  • un certificat de situation administrative du véhicule (aussi appelé « certificat de non-gage »)
  • la carte grise du véhicule

Le contrôle technique : une obligation pour vendre

Le contrôle technique est une étape incontournable lors de la vente d’une voiture d’occasion. En France, tout véhicule de plus de 4 ans doit passer un contrôle technique. Ce document, attestant du bon état de la voiture, doit être présenté à l’acheteur le jour de la vente. Alors, avant de conclure votre achat, assurez-vous que le véhicule a bien passé ce contrôle. Si ce n’est pas le cas, il est de la responsabilité du vendeur de l’organiser.

La demande de carte grise : quelles démarches ?

Après l’achat, vous disposez d’un délai d’un mois pour faire la demande de votre nouvelle carte grise. Pour cela, vous pouvez vous rendre en préfecture, en sous-préfecture, ou effectuer cette démarche en ligne. Vous devrez fournir plusieurs documents : la carte grise de l’ancien propriétaire, le certificat de cession, un justificatif de domicile, un formulaire cerfa 13750*05 (demande de certificat d’immatriculation), et le rapport du contrôle technique si le véhicule a plus de 4 ans.

Le paiement de la carte grise : comment ça marche ?

Le coût de la carte grise dépend de plusieurs critères, tels que la puissance du véhicule, son âge, ou encore la région dans laquelle vous résidez. Le paiement peut se faire en ligne ou directement en préfecture. Une fois le paiement effectué, vous recevrez votre certificat d’immatriculation par courrier.

En résumé, l’obtention d’une carte grise pour une voiture d’occasion demande une certaine rigueur. Il est important de vérifier la validité des documents fournis par le vendeur et de respecter les délais pour faire votre demande. Une fois toutes ces étapes franchies, vous pourrez profiter de votre nouveau véhicule en toute légalité !

Le système SIV et la déclaration de cession du véhicule

En France, depuis 2009, le système d’immatriculation des véhicules (SIV) a été mis en place. Il a pour objectif de simplifier les démarches liées à l’obtention de la carte grise d’un véhicule. Ce système a notamment permis de faciliter la déclaration de cession d’un véhicule. C’est une étape indispensable à réaliser après l’achat d’une voiture d’occasion. Elle consiste à informer l’administration française du changement de titulaire pour le véhicule concerné.

Pour réaliser cette déclaration, vous pouvez vous rendre sur le site de l’Agence Nationale des Titres Sécurisés (ANTS) ou sur n’importe quel site agréé par le Ministère de l’Intérieur. Vous aurez besoin du code de cession que vous a remis le vendeur lors de la vente. Ce code, qui est unique pour chaque véhicule, est généré lors de la déclaration de cession du véhicule par le vendeur.

Une fois la déclaration de cession effectuée, vous recevrez un accusé d’enregistrement. Ce document est à conserver précieusement, car il constitue une preuve que le véhicule a bien été vendu et que vous êtes le nouveau propriétaire. Il vous sera également demandé lors de la demande de nouveau certificat d’immatriculation.

 

By